print
 

Les services publics départementaux fermés le 7 février

A enjeux exceptionnels, mobilisation exceptionnelle. Tous les Départements d’Ile-de-France organiseront une "Journée sans Département" le 7 février. Un rassemblement ouvert à tou.te.s sur le parvis de la Préfecture à Bobigny sera organisé à partir de 10h.

JPEG - 98.9 ko

Courrier aux usager-e-s des services publics départementaux adressé par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Madame, Monsieur,

Depuis plusieurs mois, le gouvernement a engagé un nouveau chantier de réforme territoriale qui a relancé la volonté de supprimer la Seine-Saint-Denis.

Dès le mois d’octobre, nous avons initié une pétition pour le maintien des services publics départementaux qui a recueilli plus de 15 000 signatures.

Si ces débats institutionnels peuvent vous sembler très abstraits ou très lointains, ils auront en réalité des conséquences très concrètes sur les services publics que rendent chaque jour les 8300 agentes et agents départementaux dans les crèches, les collèges, les PMI, sur les routes, dans les parcs, à la MDPH, dans les services sociaux, et donc sur votre quotidien.

Rayer la Seine-Saint-Denis de la carte, c’est également une réelle menace, en période d’argent public rare, pour les politiques volontaristes que nous avons décidé de mener au-delà de nos compétences obligatoires et dont je souhaite vous citer quelques exemples très concrets : chèque-réussite de 200 euros pour les élèves de 6ème, prévention du décrochage scolaire, parcours culturels et artistiques dans les collèges, plan petite enfance, plan de rénovation des piscines, lutte contre le sexisme et les violences faites aux femmes, soutien à la culture et aux clubs sportifs de la Seine-Saint-Denis, soutien à l’économie sociale et solidaire, soutien à l’amélioration énergétique des logements et promotion de la nature en Ville.

Il ne s’agit pas de défendre un statu quo, mais nous voulons que toute nouvelle réforme territoriale poursuive deux objectifs clairs et bénéfiques pour les habitants de la Seine-Saint-Denis : accélérer le grand Paris des projets, notamment les transports du Grand Paris Express ou les équipements pour les JO de 2024 et surtout corriger fortement les inégalités sociales et fiscales qui existent dans la région la plus riche d’Europe et qui freinent le développement de notre département.

Face à ces risques qui ne semblent pas être entendus par le gouvernement et pour lui faire prendre conscience des conséquences négatives très concrètes pour les habitantes et les habitants, tous les Départements d’Ile-de-France ont pris la lourde décision d’organiser une « journée sans départements » le 7 février prochain. Cela signifie que l’ensemble des services départementaux seront fermés en Seine-Saint-Denis.

Un rassemblement ouvert à tous sur le parvis de la Préfecture à Bobigny sera organisé à partir de 10h auquel vous pouvez bien évidemment participer si vous le souhaitez.

Bien conscients de la gêne que cela pourra occasionner, nous souhaitons néanmoins par cette mesure inédite et exceptionnelle, à la veille de décisions importantes, alerter le gouvernement et sensibiliser les usagers et plus largement les citoyens qui ne sont malheureusement pas placés au cœur de ces débats essentiels pour la démocratie locale. Vous pouvez compter sur ma détermination pour porter avec force le développement de la Seine-Saint-Denis en faveur de ses habitants.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma plus sincère considération.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis


Un APPEL signé par quelque 200 personnalités de la Seine-Saint-Denis a été publié sur Change.org pour lutter contre la menace de suppression des Départements de la petite couronne liée à la réforme territoriale du Grand Paris. Un acte fort avant la Journée sans Département et la fermeture de nos services publics départementaux mercredi 7 février. SAVOIR PLUS ou SIGNEZ ICI

Lien utile : Jeudi 11 janvier, les 7 présidents de Département d’Ile-de-France ont tenu une conférence de presse exceptionnelle pour redire leur opposition à la réforme territoriale annoncée, qui menace de faire disparaître les départements de petite couronne. EXPLICATIONS.

JPEG - 85.3 ko
Dans  L’essentiel du Département

Le Président du Conseil départemental

Stéphane Troussel avait été élu Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis le 4 septembre 2012. Il a été réélu le 2 avril 2015, Président du Conseil départemental.


Le Conseil départemental

L’ Assemblée départementale est désormais composée de 42 conseillers départementaux élus au suffrage universel pour six ans lors des élections départementales.


Le magazine départemental

Les nouveaux magazines mensuels du Conseil départemental sont à retrouver sur lemag.seinesaintdenis.fr


Le Département et les associations

Comment le Département apporte un appui aux associations ? Cet appui peut être financier, mais pas seulement.


Le budget du Département

Les élus du Département ont adopté un budget pour continuer à construire l’avenir tout en limitant l’endettement.


Marchés publics

Le Département a recours aux marchés publics dans le respect des principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures.


Le territoire

Le territoire de la Seine-Saint-Denis compte plus d’1,5 M d’habitants sur 236 km2 dans 40 communes.


Actions et grands projets

Le Conseil départemental met en œuvre des politiques innovantes pour tous, afin de répondre aux besoins d’un département en perpétuel mouvement.


Les politiques départementales

Les politiques du Département s’organisent autour de neuf missions, qui sont chacune mise en œuvre par une ou plusieurs directions.